Entretien-des-palmiers.com

        Pour Palmier Phoenix... et tous les autres !

 

Les 10 erreurs à ne pas faire avec vos palmiers !



Donner trop d'eau à un jeune palmier :
Les feuilles commenceront à devenir jaunes ou brunes et tomberont rapidement sans même être desséché. Pour éviter cette erreur, verifiez que la terre de votre palmier a un bon drainage et de l'arrosez pas trop ! Au pire, vous pouvez rajouter un peu de sable à votre terre pour faciliter l'infiltration de l'eau (dans le cas de terre argileuse très imperméable).

Ne pas donner assez d'eau :
Ici c'est l'inverse, les pointes des feuilles de votre palmier deviendront marron/jaune et commenceront à se déssécher. N'oubliez pas que les palmiers aiment l'humidité et un sol bien drainé ! Si vous ne faites rien dans 3 semaines votre palmier sera mort. Arrosez donc en conséquence !

Endommager les racines :
Les racines des palmiers sont très fragiles, il est même souvent conseillé de ne pas donner d'engrais aux jeunes palmiers les premiers mois. Faites donc très attention lorsque vous transplantez des palmiers à ne pas endommager la motte de terre et les très fines racines de votre plante.

Trop d'engrais :
Vous pouvez vous retrouver avec un palmier mort parce que vous lui avez donné une dose trop forte d'engrais, surtout si vous l'avez placé trop près du tronc. Une fois que le tronc est endommagé, il est difficile de rattraper la situation !


Pas assez d'engrais :
Votre palmier a besoin de nutriments pour pouvoir grandir en bonne santé. Tout comme les humains, ils ont besoins de vitamines pour se développer et combattre les maladies. Donnez de l'engrais 4/5x par an.


Une mauvaise terre :
Un bon sol facilitera le developpement correct des racines de votre palmier, gardera une bonne humidité et donnera un bon drainage des eaux (cela évitera par ex. que les racines pourrissent parce que de l'eau stagne).


Le mauvais climat :
Chaque type de palmier est fait pour un certain type de climat. Les palmiers tropicaux qui aiment la chaleur et l'humidité auront bien du mal à survivre en plein désert ou durant l'hiver européen. Il existe suffisament de variétés différentes pour trouver celle qui tiendra le choc dans votre région !


Le coup de soleil :
Planter un jeune palmier en plein soleil sans lui fournir un minimum d'ombre peu lui être fatal. Les feuilles
vont commencer à devenir jaune et sembleront ne plus avoir de couleurs dans certaines zones. Evidemment, si vous ne faites rien les feuilles commenceront à se déssécher et à devenir marron. Certains palmiers ne sont pas du tout fait pour être en plein soleil, renseignez-vous sur les conditions idéales à respecter.

L'élaguage intensif :
On dit souvent qu'il faut couper les feuilles mortes parce qu'une partie des nutriments sont gâchés dans ces parties du palmiers. Il est donc conseillé de couper les feuilles uniquement lorsqu'elles sont vraiment désséchées, pas juste à moitié !

L'élaguage à cause du vent :
Il peut être parfois conseillé d'élaguer votre palmier si vous vous trouvez dans une région géographique très venteuse, le fait d'enlever des feuilles peut alléger votre palmier et offrir une prise au vent moindre. Ceci est partiellement vrai, mais gardez toujours un maximum de feuilles pour protéger les nouvelles pousses (au coeur) du vent.