Entretien-des-palmiers.com

        Pour Palmier Phoenix... et tous les autres !

 


Passer l'hiver avec vos palmiers



Exotisme et rigueur climatique vont rarement de pair, tout particulièrement chez les palmiers. Certains ne résisteront pas du tout au froid et périrront même si la température ne descend pas en dessous de 0°C. D'autres espèces meurent si la température ambiante descend en dessous de 0°C même un court instant car la glace qui se forme dans leurs tissus (tiges, feuilles...) les paralyses. Enfin, une dernière catégorie de palmiers peuvent résister au gel dans la limite où les racines ne sont pas attaqués par le froid.

Les palmiers en pleine terre :

Vous pensez bien que tous les palmiers d'une même espèce n'auront pas forcement la même résistance au gel : ses chances seront plus minces s'il s'agit d'un palmier jeune et surtout s'il n'est pas habitué au froid.
Leurs emplacements sont aussi d'importance, essayez de les placer dans un endroit à l'abri du vent et préférez une orientation plein sud (attention néanmoins aux variétés qui ne supportent pas la lumière directe du soleil).
Pour augmenter les chances que vos palmiers passent l'hiver, quelques mesures s'imposent :

- Enroulez vos palmiers dans une feuille plastique (le mieux étant du papier bulle, car l'air des bulles reste le meilleur des isolants thermiques). Cela évitera déjà que la neige stagne sur les feuilles et attaque trop vite le tronc et le coeur, sans oublier que cela protège du vent et permet de créer un « mini effet de serre » lorsque le soleil frappe dessus.
- Une autre méthode consiste à créer un abri en lattes de toit au dessus de vos palmiers (méthode longue et complexe...)
- Enfin, pour les plus fragiles et les plus sensibles au froid, vous pouvez toujours enrouler vos palmiers avec des cables chauffants enveloppés dans du papier bulle.
- Pensez également à protéger le sol et les racines avec des feuilles mortes ou du plastique pour éviter que de l'eau ne pénètre directement et abime les racines en gelant.

Les palmiers en pot :

Si vous palmiers sont sensibles et ne peuvent passer l'hiver à l'extérieur, essayez de leur trouver un coin à l'intérieur le temps de passer les rigueurs climatiques (généralement à partir des premières gelés en novembre jusqu'en mars). Pensez à débarrasser vos palmiers des feuilles mortes mais évitez de trop les arroser avant de les rentrer.
Une fois à l'intérieur, vous devrez suivre quelques règles pour que leurs séjour se déroule dans les meilleures conditions etpour qu'ils puissent repartir au printemps :

- Evitez les pièces chaudes et sèches, et encore pire, évitez les pièces chaudes et sombres ! Certains palmiers peuvent passer quelques temps dans l'obscurité, mais n'en abusez pas ! Dans ce cas, un garage ou une cave feront l'affaire. Si vous avez une véranda ou si vous pouvez fabriquez une serre c'est toujours mieux, mais veillez tout de même à la température de la pièce en essayant de la stabiliser entre 5 et 15°C.
- Faites attention à maintenir une humidité minimum de la terre de vos palmiers, mais plus vous les aurrez placés dans un endroit sombre et moins ils aurront besoin d'eau.

- Enfin, préférez l'ajout d'engrais ou le rempotage au printemps et si jamais vous ne savez pas quoi faire, faites appel à une jardinerie qui disposera de l'emplacement nécessaire à l'hébergement de vos palmiers durant l'hiver et ce, dans des conditions optimales.

 

Protéger les racines de vos palmiers en hiver
Toutes les solutions sont envisageables pour protéger les racines de vos palmiers : papier bulles, feuilles mortes,
panneaux de laine de roche, branches de sapin...
Vous pouvez ajouter un voile d'hivernage autour de vos palmiers pour les protéger tout en les laissant respirer et cela évitera qu'ils
soient au contact directement avec la neige ou d'éventuelles pluies verglaçantes.

Voile d'hivernage sur palmier




N'oubliez pas non plus qu'un palmier qui semble avoir pris un coup de froid n'est pas forcement perdu, il peut encore reprendre au printemps si les racines et le tronc n'ont pas été trop endommagés. Vous trouverez également ici les températures minimum à ne pas dépasser en hiver pour la survie de vos palmiers.