Entretien-des-palmiers.com

        Pour Palmier Phoenix... et tous les autres !

 

Les maladies des palmiers


En cas de maintenance inadaptée ou insuffisante, il peut arriver que vos palmiers soient attaqués par des insectes nuisibles ou soient malades. Differents remèdes existent, que ce soit grâce à des méthodes biologiques, biotechniques ou encore chimiques et qui pourront aider vos palmiers à retrouver la santé.

Les maladies causées par les insectes et les parasites :

La majorité des insectes suivants peuvent apparaître lorsque l'air dans lequel se trouve votre palmier manque d'humidité et est trop sec. Voici quelques conseils pour reconnaître et éradiquer ces parasites.

L'araignée rouge
Vous avez trouvé de fines toiles entre les feuilles ? Vous êtes probablement victime d'une invasion d'araignées rouges. Ces dernières aspirent la sève et laissent derrière elles de petites tâches jaunes / blanches. A terme, elles déssecheront totalement la feuille, d'autant plus qu'elles se reproduisent très rapidement. Pour vous en débarrasser, le mieux est d'augmenter l'humidité de l'air : l'une des solutions consiste à arroser un bon coup votre palmier puis à l'enfermer pendant 48/72 heures dans un sac plastique ce qui aurra pour effet de tuer vos parasites mais risque peut-être de créer des moisissures. Vous pouvez également utiliser des acaricides ou des phytoseiulus.

Les cochenilles à carapaces
Elles peuvent apparaitre si l'air est sec et ne sont pas facilement éradicables. Essayez de les enlever des feuilles en les grattant puis lavez la surface de vos feuilles avec une solution d'eau savoneuse et d'alcool.

Les cochenilles farineuses
Cochenilles farineuses
Ces petites bêtes s'installent sur l'envers des feuilles du plamier et se reproduisent très rapidement. Les coccinelles d'Australie sont de bon remèdes naturelles, ou utilisez de l'huile de cuisine que vous tamponerez sur les feuilles.

Les thrips
Thrips
Pour vous en débarrasser, vous pouvez soit les enlever à la main les uns après les autres s'ils ne sont pas trop nombreux ou utiliser un insecticide. N'oubliez pas d'augmenter l'humidité de l'air ce qui constituera le meilleur des remèdes.

Les pucerons
Si vous avez des pucerons sur vos palmiers, sachez que les meilleurs prédateurs restent encore les coccinelles ou les larves de chrysope. Les pucerons étant responsables de troubles de la croissance ou de champignons, il s'agit d'agir vite.

La mouche blanche
Mouche blanche
Comme tous les parasites, la mouche blanche se reproduit rapidement et aspire la sève pour laisser mourir votre palmier. Pulvériser un bon insecticide reste l'un des seul moyen efficace.

Les champignons
Causés par une humidité trop abondante et une température basse, les champignons ont une vilaine tendance à contaminer les plantes proches. Il est alors recommandé d'éloigner le palmier fautif et de couper les feuilles contaminées. Profitez-en pour placer votre palmier dans un endroit clair et aéré et d'utiliser un traitement avec des fongicides à base de cuivre.

Les maladies causées par un environnement inadapté :

Les coups de soleil
Caractérisés par des brulures solaires, elles apparaissent sur les jeunes plantes et les palmiers peut habitués aux expositions solaires intenses ou ayant passé une partie de l'hiver dans la pénombre.
Comment s'en défaire ? Placez votre palmier à l'ombre et habituez-le plus doucement à la forte lumière du soleil.

L'extremité des feuilles est déssechée
Cela arrive fréquemment durant l'hiver à cause du manque d'humidité dans l'air. Nettoyez et aspergez les feuilles du palmier d'eau et eventuellement coupez les pointes sèches.

Les racines sont pourries
Caractérisé par des tâches jaunes et une odeur de terre "pourrie", vous pouvez y remédier en laissant sécher la motte de racine. Veillez également au bon drainage du pot pour éviter la rétention d'eau (l'eau doit pouvoir s'écouler assez facilement) et allez-y doucement avec l'arosage !

La chlorose
Traduisant un manque de minéraux ou une très mauvaise terre, on la reconnait lorsque les feuilles du palmier deviennent vert pâles. Donnez-lui des vitamines ! Un apport d'engrais plus régulier à base de fer, calcium, manganèse, zinc etc... lui fera le plus grand bien.

LES REMEDES :
Il existe 4 grandes catégories de remèdes que vous pouvez employer pour vos plantes :


Les remède biologiques :
Utilisez la nature pour combattre les maladies de vos palmiers ! L'usage d'insecticides à base de plantes ou l'utilisation d'insectes utiles dans les jardins et serres d'hiver est recommandé pour éliminer les insectes nuisibles. Vous pouvez commandez ces prédateurs par correspondance ; déposez-les directement sur la plante en veillant à conserver une température minimale et une humidité suffisante (autrement vos insectes n'aurront pas vraiment le temps d'accomplir leur mission).

Les remèdes chimiques :
A employer généralement en dernier recours et avec parcimonie, l'utilisation de remèdes chimiques et de pesticides ne doivent être employés qu'en environnement extérieur. Vous pouvez vous procurer ces insecticides dans les surfaces spécialisés ou avec un peu de chance dans l'hypermarché de votre coin. Faites attention à bien lire le mode d'emploi et à respecter les doses, la survi de votre palmier peut en dépendre et nuire à l'environnement.



Les remèdes biotechniques :
Dans un respect total de l'environnement, ces remèdes utilisent des leurres pour attirer les insectes nuisibles dans des pièges spécialement dédiés. Néanmoins, pour assurer le succès de tels méthode nous vous recommandons de les utiliser à l'intérieur pour éviter d'attirer toute une pléthore d'insectes qui ne sont pas forcement nuisibles pour vos plantes.