Entretien-des-palmiers.com

        Pour Palmier Phoenix... et tous les autres !

 

     Tout savoir sur la multiplication des palmiers pour une meilleure diversité


La multiplication des palmiers par graines :

De nombreuses sources d'approvisionnement existent pour se procurer des graines (jardineries, internet, VPC etc...), mais n'oubliez pas que la germination des palmiers est parfois longue et laborieuse. Voici néanmoins quelques conseils à suivre pour assurer dans votre tâche...

Graines de palmier Phoenix
graines de phoenix

Soyez patient ! la multiplication des palmiers peut prendre entre quelques jours et plusieurs années selon les espèces. Un Phoenix par ex. nécessite une periode entre 2 et 4 mois, un Washingtonia mettra mois d'un mois tandis qu'un Acanthophoenix mettra plusieurs années avant de pointer ses premières feuilles.

Malgré le fait que la germination reste quelque peu aléatoire, vous noterez également que la fraîcheur des graines est une condition primordiale pour le succès de l'éclosion : il arrive d'ailleurs souvent qu'un stockage en milieu trop sec n'en fasse aboutir aucune ! Les graines qui sont desséchées n'ont malheureusement plus aucune chance de germer.

Pour faire germer vos graines, laissez-les tremper pendant 24h dans de l'eau tiède puis placez-les immédiatement dans le récipient prévu (un pot qui sera principalement composé de terre de jardin, de tourbe ou d'un mélange de sable et de terre).
Plantez ensuite vos graines dans environ 2/3cm et recouvrez-les de terre. Humidifiez bien et appuyez éventuellement pour tasser le substrat, puis placez un couvercle sur votre récipient. L'humidité doit être constante durant le développement du palmier sous peine d'anéantir vos chances de succès.
Enfin, l'exotisme de vos plantes nécessite également une température minimum à respecter entre 20 et 30°C. Si vos espèces sont rares et exigentes, munissez-vous d'une serre avec des cables chauffant pour optimiser vos chances. Il existe également une méthode consistant à utiliser comme récipident des fond de bouteille que vous immergerez dans de l'eau chauffée avec un radiateur pour aquarium. Un peu comme des palmiers au bain-marie...


Des palmiers au "bain-marie"



La multiplication avec des semis :

L'étape de germination est déjà achevée lorsque vous achetez des semis, vous n'avez plus qu'à repiquer votre palmier dans son nouveau pot avec soins. Veillez également à laisser attaché vos graines si elles sont encore présentes sur les semis, car certaines espèces de palmiers puiseront une partie de leur réserves dans la graine. Pensez toujours à garder une bonne température du sol (évitez les chocs thermiques pour la plante) ainsi qu'une bonne humidité et un apport de lumière tout en évitant pour l'instant le soleil direct.


La multiplication par le drageonnage :

Cette technique consiste à retirer un drageon (rejeton qui naît de la racine d'un palmier) après qu'il se soit formé. On ne pratique cette méthode que sur certains palmiers (Chamaerops, Rhapis, Wallichia...) en entaillant avec précaution les jeunes pousses pour les inciter à former des racines. Généralement, les plants obtenus par ce biais ont tendance à drageonner eux-mêmes plus facilement.



Le marcottage :

Souvent pratiqué au printemps, le marcottage est une opération consistant à forcer le palmier à générer des racines sur ses feuilles. Pour procéder, faites une entaille en forme de demi-lune sur la base d'une feuille. Enveloppez cette entaille de mousse humide que vous aurez protégé par un plastique perforé. Au bout de quelques mois, les premières racines apparaitront et lorsqu'elles seront assez importante vous pourrez couper définitivement votre feuille pour la planter en terre.